Élevage industriel vs. élevage bio : le paradoxe de l'agriculture en France

24



Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube :
En DIRECT – Suivez FRANCE 24 ici :

Alors qu’un nombre croissant de Français plébiscitent des aliments issus de l’agriculture biologique, que les grandes enseignes de la distribution surfent – depuis des années déjà – sur la vague du bio et du “plein air”, les projets de méga-élevages industriels – centres d’engraissage confinés et autres installations avicoles géantes – se multiplient. “Focus” se penche sur ce paradoxe.
Émission préparée par Josh Vardey et Laura Burloux.

Notre site :
Rejoignez nous sur Facebook :
Suivez nous sur Twitter :


Source: https://jamesmartinlive.com
Read more all post Agriculture : https://jamesmartinlive.com/agriculture/
24 Comments
  1. Jules Petry says

    Mais se que la communauté ne comprend pas eux demandent de la viande de moins en moins cher et du coup sans elevage intensif les agriculteur ne s en sortirais pas .
    Donc payer la viande plus cher et il y aura moins d elevage intensif

  2. estevan Guinchard says

    Il faut savoir qu’avec le bio c’est 25%de rendement en moin comment voulez-vous nourrir toutes la population sans se type d’élevage ces animaux sont bien plus heureux que certains qui n’ont pas à manger dans des pâtures alors arrêtez de critiquer l’industriel c’est ce qui vous fait manger

  3. Romaric says

    Je suis sur que l on peut améliorez l’es condition en fessant 9 fois plus d espace de la paille une évacuation dés excrément des aliment bio sain comme ça pas d antibiotique

  4. Miguèle RENARD says

    À QUOI BON INFLIGER TANT DE SOUFFRANCE AUX ANIMAUX, RÉFLÉCHISSONS LÀ DESSUS, ET SI C'ÉTAIT LA NATURE QUI AURAIT EU DU MAL À PRODUIRE, ON NE POURRAIT NULLEMENT NOUS EN PRENDRE À LA NATURE. ALORS, CHANGEONS
    FINALEMENT CETTE ATTITUDE SI ATROCE ENVERS LES ANIMAUX QUI NE PEUVENT SE DÉFENDRE ENTRE LES MAINS DES HOMMES ET VOYEZ TOUT CE QUI SE PASSE EN CE MOMENT, IL EST MAINTENANT GRAND TEMPS DE RÉAGIR, CAR NOUS NE SAVONS PAS SI C'EST À CAUSE DE TOUT CELA QUE LA TERRE SE TROUVE DANS UN TEL ÉTAT. CAR LA NATURE NOUS RENVOIE CE QUE NOUS LUI FAISONS.

  5. l'agriculteur du 29 says

    Tout se qui et dit et faux car il y a très peut d'élevage comme sa bonde de menteur

  6. Romaric says

    Il faut améliorer l’es condition de vie plus poule en batterie metre 3 fois plus d espace est de la paille pour se coucher

  7. calogero ferracani says

    Le vrai problème c est que la viande a plutôt bien descendu des années alors tout le monde en mange plus tout a augmenter dans la vie a part la viande qui a bien baisser grâce au industrie et voilà pourquoi les fermier ne savent plus travailler car dans le temps manger de la viande c été que le dimanche ou en fête maintenant donc a cause les personne l état a trouvé un bisness avec les industries c est juste sa personnellepent je préfère manger un bon steak de bœuf une fois par semaine que manger du poulet tous les jours gomfler a l' eau et sans aucun goût et surtout prendre a des femier que faire vivre le industrie lever vous le matin et faite un jour comme un fermier vous aller comprendre pourquoi c est plus cher et surtout aller voir le début du mois quand il paye le foin ou les granulés après sa il vous reste plus que les yeux pour pleurer .

  8. Karine Buinier says

    Les besoins biologiques de l'animal ne sont pas respectés dans l'élevage intensif. Pour faire court c'est carrément contre-nature. ? ?️

  9. l'aquariophilie 8 says

    Il y a aussi une forte utilisation de pesticides pour la nourriture des vegan et Pk il parle pas de la soufrance des plante comme ca les vagan et les antie soufrance des mes …..

  10. l'aquariophilie 8 says

    Bas oui car sinon c des taureaux et non c pas intensif car je veux bien quelle tenté les taurillon en pâture elle vas pleuré

  11. Louis Duwer says

    Le bio n’est pas la solution pour alimenter tt le monde

  12. Nicolas Lescop says

    Les raccourcis… On a des élevages bio qui ont une grande densité et une optimisation du cahier des charges, et des élevages conventionnels qui sont très extensifs.

  13. Logan Champain says

    Au lieu de dire des conneries elle ferait mieu de se renseigner. Les consommateurs paye pas les soins donné aux animaux dans le prix !

  14. Aminata Dominique Diouf says

    en 2050 la population européenne va baisser , donc on peut faire une agriculture biologique contrairement en afrique ou on sera 3 milliard d habitants . Tout dépend des continents

  15. laurent OGOUBIYI says

    SEMENCES DE PAPAYER Red Royal’ ou encore papayer nain. C’est une variété de papayer (maximum 90cm de haut) qui a tendance à faire disparaître celui connu sous l’appellation de papayer solo, de par ses qualités. Il prend trop peu de temps pour produire assez de fruits jusqu’à toucher le sol, pratiquement.
    Vous avez un lopin de terre ou de grandes surfaces cultivables mais jonchées d’herbe sauvages depuis des années et qui ne vous rapportent rien. Maintenant, valorisez-les !
    La consommation de la papaye en générale a connu une évolution fulgurante ces dernières années. Allez en ville, aux feux tricolores, sur les étalages des fruits et légumes, au marché dantokpa etc., constatez le phénomène par vous-même.
    Faites votre propre pépinière maintenant et transférer les jeunes plantes de papayer sur la surface aménagée 4 à 6 semaines après.
    Les semences de RRF1 sont disponibles en pack de 300, 500, 1.000, 2.000 et 3.000 unités .
    whatsapp +229 96 33 62 59

  16. Victorien Leybros says

    En agriculture on essaye de tout faire pour le bien être animal car une bête évoluant dans de bonne condition c’est du bénéfice pour nous et tous les consommateurs, si on écoute ces ecolo vegans … on laisserait les animaux en liberté dans une nature sauvage donc par entretenue donc ou les bête ne trouveraient rien à bouffer, ce mangerait entre eux (a cause de la faim) et seraient exterminés par n’importe quel maladie qui traînerait dans la nature et on pourrait admirer les beaux paysages de campagne pas entretenus et avec des cadavres d’animaux partout, il est beau leurs modèles a ces idiots qui ne comprennent rien à l’agriculture et qui pourtant sont les plus écoutés.

  17. Steelwix says

    4m²/par bovin
    Des poules qui ont des gueules de zombies.

    Je suis "vegan" mais je soutien l'élevage en plein air. Mais ce genre de chose, soyez sérieux, c'est ridicule.

  18. Christoph Wettstein says

    Moi je suis de famille d’agriculteur ?‍?(conventionnel en polyculture-élevage. 200ha et plus que 60 têtes de bovins).
    Faut savoir déjà que le glyphosate est peu voir très peu utiliser depuis plusieurs année (nous on en a jamais utilisé parce que sa gâche les terres.
    En gros c est une méthode pour « fainéant » qui consiste à tous détruire sur la parcelle au lieu de déchaumer)
    En deuxième lieu faut laisser le temp au agriculteur de s’adapter et les soutenir (au lieu de les accuser) pour essayer d’utiliser les moins de pesticides.
    Tout les agriculteurs font des efforts pour moins en utiliser.
    Après il faut aussi savoir qu’on peut pas suivre la demande de quantité,qualité et les cours qui n’ arête pas de baisser. Et aussi le prix du matériel qui ne fait qu’augmenter (on achetez par exemple un tracteur pour près de 200 000€).
    Par contre je comprend pas pourquoi vous dites le bio c’est nul ou juste pour l’argent. Chacun fait son choix en fonction de la demande des clients
    (Et de plus tu ne peut pas dire « les gens comme vous qui n’y comprenné rien » c’est normal qu’il n’y comprenne rien si tu t’énerve au lieu de leur expliquer comment sa fonctionne)
    Et en plus de tous ça il y a de très bon engrais bio. Nous avant les semis de maïs on épand un engrais bio puis sur le semoir on pose un engrais de 47% dans le rang et le résultat sont vraiment excellents. Ensuite on passe à la bineuse en mettant de l engrais dans l’inter-rang.
    Par contre pour ce qui est des bovins faut savoir que dedans ou dehors c est pareil alors c est inutile de dire « oui mais il sont pas heureux il sont enfermer » les étables sont de plus en plus confortables (nous il voient le jour et ont 6m2 de place chacun).
    Voilà mon avis et je pense que les consommateurs sont capable de comprendre si on leur explique que c’est très dur chaque jours pour les agriculteurs mais qu’ils font des efforts???. Après les écolos qui veulent vraiment rien savoir mais qui roule en Mercedes qui consomme 9,6 litre au 100 et bien c’est pas la peine de venir nous emmerder??‍♂️??‍♂️

  19. Agri 6122 says

    Il faudrait juste m’expliquer comment on peut mettre des taurillons dehors comme dis la femme au début , ils exploseront les clôtures , ils sont trop agressifs

  20. yoyo gaming says

    et ils ne peuvent pas se passer de l'industrie c'est pour les aider pas pour faire du mal au animaux et si tu doit traire tes 1000 vaches a la main tu mettra beaucoup de temps même avec les salles de traite ça prend du temps et arréter de dire des connerie au médias sérieux

  21. yoyo gaming says

    ils disent que les fermes de 1000 vaches que les vaches ne sont pas dans les pâtures mais si ils arrivent a les sortir dans les prairies les 1000 vaches

  22. Tom says

    Les 1000 veaux est un mauvais exemple, car c'est un groupe d'éleveurs

  23. Lili Corn says

    Il n’y a pas de justification pour leur ôter la vie. Peu importe la nature de leur vie avant l’abattage, les animaux d’élevage sont envoyés à l’abattoir. Leur vie ne nous appartient pas ! Nous n’avons plus besoin, pour être en bonne santé, de manger des animaux et leurs sécrétions (lait maternel, ovules de poule, vomi d’abeilles…).
    Élevage esclavage !

  24. Thomas Kuntmann says

    Je souhaite apporté mon point de vu concernant les bovins du reportage. Dans le reportage Il est dit que c'est de l'élevage industriel par contre si les 4 agriculteurs ont chacun leur ferme de 250 bovins , là c'est pas industriel …. où est la limite?

Leave A Reply

Your email address will not be published.